Obtenir un bon d'essai
Payez votre abonnement
en 3, 4 fois sans frais*

Pour conserver une bonne vue : pas de tabac, un peu d'alcool, exercice régulier

vue vision lille

Pour conserver une bonne vue : pas de tabac, un peu d'alcool, exercice régulier

La pratique régulière de l'exercice et l'alcool occasionnellement seraient favorables à la vision. Le tabac, lui, est néfaste.

Peut-on éviter la baisse de la vision au cours du vieillissement ? D’après un article paru dans Ophthalmology, les personnes qui boivent occasionnellement de l’alcool et pratiquent une activité physique régulière sont moins touchées par la déficience visuelle.

La déficience visuelle se définit comme la perte de la vue causée par une maladie de l’œil, une blessure, qui ne peut pas être corrigée par des lunettes ou des lentilles de contact. Or, l'exercice physique semble prévenir en partie la dégénérescence maculaire liée à l’âge

Dans cet article, les chercheurs ont étudié la relation entre certains comportements et la vision. Les chercheurs ont testé l’acuité visuelle des participants grâce au nombre de lettres qu’ils pouvaient lire. ( j’ai résumé l’étude)

Résultats : Il y avait en moyenne une perte de 1,6 lettre entre les examens et une perte de 6,6 lettres en 20 ans. Au cours des 20 ans de suivi, 5,4 % des personnes ont développé une déficience visuelle. Les chercheurs ont identifié trois facteurs qui influençaient la fréquence des déficiences visuelles :

L’activité physique : La déficience visuelle touchait 6,7 % des personnes inactives mais 2 % des personnes qui faisaient de l’exercice au moins 3 fois par semaine. Après avoir ajusté pour l’âge, les chercheurs ont trouvé que les personnes qui faisaient régulièrement de l’exercice avaient un risque diminué de 58 % de développer des problèmes de vision par rapport aux inactifs.

Le tabagisme :  les chercheurs ont trouvé que le fait d’être fumeur ou d’avoir fumé était lié à une perte plus importante dans le nombre de lettres lues.

La consommation d’alcool : Le déficit visuel s’est développé chez 11 % des non-buveurs contre 4,8 % des buveurs occasionnels (moins d’un verre par semaine). Après avoir ajusté en fonction de l’âge, les buveurs occasionnels étaient 49 % moins susceptibles de développer des problèmes d'acuité visuelle que les non-buveurs.

Par conséquent, les non-buveurs sédentaires étaient plus souvent déficients visuels que les buveurs occasionnels actifs.

 

Prenez rendez-vous.......mais surtout ...

         .....ENTRAÎNEZ-VOUS !
 

Votre Centre Power Plate Préféré,Coaching,Amincissement Icoone, AQUABIKING
POWERSHOP

145 rue du ballon
59110 la madeleine
tel : 03.28.36.97.52
www.powershop.fr
mail : powershop@free.fr